seattle

© Collection Frac Haute-Normandie
Philippe Cognée Seattle, 2002 Peinture à l'encaustique 130 x 324 cm (dyptique)

L’accueil de l'oeuvre a été annoncé par voie de presse locale et un vernissage a rassemblé les personnalités locales, des professeurs et des élèves, le journaliste (Eveil, Paris Normandie) autour de cette œuvre qui a été très bien accueillie par le public. L' enseignant a pu à cette occasion présenter l’œuvre et faire découvrir différents aspects du travail de Philippe Cognée ainsi que les autres thématiques hors celle, récurrente, de la ville et sa technique picturale.

ASPECT THEORIQUE

  • Découverte du travail de Philippe Cognée
  • Analyse de l’œuvre « Seattle 2002 »
  • Découverte de la technique de l’encaustique (voir fiche de L’art et sa méthode) sur dossier papier et ses références dans l’Antiquité égyptienne
  • Découverte du processus de création de Cognée
  • Intégration du vocabulaire inhérent aux Arts Plastiques : Art Contemporain, formes, genres d’art, type d’œuvres, diptyque, triptyque, polyptyque, problématique de l’accrochage et de la scénographie etc…
  • Réponse à un questionnaire par tous les élèves

HISTOIRE DES ARTS : Option pour le brevet, 3ème

Un document questions / réponses concernant la recherche sur Ph. Cognée est distribué aux élèves ayant pris l’option HDA

ASPECT PLASTIQUE

Problématiques : la technique de l’encaustique n’étant guère praticable avec des groupes classes, il fallait dans un premier temps trouver des techniques et moyens plastiques adaptés et susceptibles de « restituer »,  expérimenter l’esprit de l’œuvre et son atmosphère, l’écart et le supplément d’âme par rapport à la photographie utilisée comme document de départ.

Travail plastique à partir d’un visuel d’architecture
: travail sur photocopie

  • Travail sur le floutage, l’effacement des lignes, la frontalité, la symétrie, l’effet miroir…
  • Document de référence: Palais des expositions, Lille, 1953. Herbé et Gauthier
  • Techniques utilisées: pastels secs, craies, aquarelle…

028 030 029

Travail plastique à partir de visuels de la Tour Eiffel, d’architectures contemporaines

  • Travail par les élèves à la photocopieuse
  • Ecart par rapport à la photo. Ecart par rapport au travail de Cognée.
  • Déformation, distorsion, mouvement, modification de l’espace traditionnel, notion de points de vue etc…
  • Documents de référence : photos d’architecture
  • Techniques utilisées : photocopieuse, découpage, association d’images, montage / collage, introduction de la couleur, d’éléments autres : personnages, animaux, véhicules eux-mêmes déformés…
  • Références artistiques : André Kertèsz (photographe années 30). MC Escher (dessinateur, graveur, mathématicien .

004 022
006 008 012